Quels intérêts à l'usage de gestes ?

La gestuelle est naturelle

Tous petits déjà, on stimule les enfants par des mimiques du visage et du corps. Les enfants intègrent cette perception visuelle : ils utilisent leurs mains en nous imitant et savent faire bravo, les marionnettes, au revoir, jouer à cache-cache, pointer du doigt ou bien tirer par le bras pour se faire comprendre. L’habilité gestuelle et corporelle se développe rapidement.

Réduit le sentiment de frustration 

Quoi de plus frustrant pour un bébé de 8-10 mois de voir ses besoins, désirs mal interprétés faute d’une parfaite maîtrise des muscles de sa bouche pour produire des mots ? À défaut, il pleure, hurle, papa s’énerve, maman fait diversion mais bébé n’a bien souvent pas été satisfait. La communication gestuelle donne aux bébés les moyens de communiquer leurs besoins, leurs désirs, sans nécessairement faire usage des mots et tout cela sans grosse colère !

Amélioration de la confiance en soi

Se savoir compris et aimé de ceux qui vous entourent par la communication, quoi de plus valorisant quant à la perception de l’estime de soi, surtout chez le tout-petit.

Permet de tisser un lien enfant-parent privilégié

Lorsque le signe paraît, un lien subtil se crée dans le giron familial. L’enfant est fier d’être compris plus rapidement qu’avec les pleurs. L’attention et l’écoute se renforcent. De même, c’est un apprentissage qui peut impliquer tous les membres de la famille.

Passerelle vers l’acquisition du langage

Les bébés sensibilisés à la communication gestuelle ne perdent pas la motivation de parler. Au contraire, la parole les amène à motiver plus encore leur envie de parler, de chanter… Pour exposer une situation marquante, ils utilisent les gestes, et une réponse adaptée de l’adulte doit consister en la répétition systématique du mot associé au signe – un signe appelle systématiquement la répétition d’un mot. L’acquisition du langage chez le bébé passe par cette voie, d’où la nécessité qu’elle soit respectée.

Avec les gestes, votre enfant sera en mesure d’exprimer :

  • des sensations : avoir faim ou soif, c’est chaud, c’est froid, j’ai mal, je me suis fait bobo… bien pratique pour mieux se faire comprendre des adultes !

  • des émotions : je t’aime, je veux un câlin, je suis triste…

  • ses besoins et ses envies : boire du lait, prendre le biberon, dormir, manger une pomme, un gâteau, du pain, un yaourt…

 

Le saviez-vous ?

La communication gestuelle est un outil riche qui permet de tisser un lien privilégié avec l’enfant qui ne parle pas encore. Elle s’inscrit dans une démarche de parentalité non-violente et de respect du développement de l’enfant. Un outil pratique, facile et amusant à utiliser en toute circonstance, à partir de 6-8 mois

 

Perqué utilizar los gèstes ?

D'òra, los mainats que son estimulats mercés a las mimicas deu visatge e deu còs. Los mainats ne son conscients, e qu'integran aquera percepcion visuau : atau, qu'utilizan las mans en tot imitar los adultes, que hèn "plan", las monaquetas, au còp que ven, que hèn a l'estujat, qu'amuishan dab lo dit o que'ns tiran peu braç per se har compréner. L'agilitat gestuau e corporau que's desvolopa pro leu.

 

Redusir lo sentiment de frustracion

Per un mainat de 8-10 mes, qu'es frustrant d'aver los sons sentiments mau interpretats los sons besonhs e desir mau comprés, pr'amor de l'abséncia d'ua mestresa pro sufisanta deus muscles de la soa boca per produsir los mots. Pr'amor d'aquò, que plora, que ugla, lo papà que s'esnervia, la mamà que hè diversion mes lo nenè que damora, plan sovent, insatisfèit. La comunicacion gestuau que balha aus nenès los mejans de comunicar los lors besonhs e desirs shens aver a utilizar los mots e shens ua colèra de las beras.

 

Mielhoracion de la hisança en se

Quan se sap comprés e aimat de'us que son a l'entorn, aquò vos valoriza (percepcion de se-medeish), quauqu'arren d'important peus petits.

 

Que permet de "teisher" un ligam enfant-parent privilegiat

Dab l'utilizacion deu signe, un ligam subtiu que se crea en çò de la familha. L'enfant qu'es fièrs d'estar comprés pro lèu shens la necessitat de plorar. L'atencion e l'escota que son ahortits. De mei, aqueste aprendissatge que concerneish l'ensemble deus membres de la familha.

 

Palanca de cap a l'acquisicion deu lengatge

Los nenès atau sensibilizats a la comunicacion gestuau que guardan tota la lor motivacion per parlar. Mei qu'aquò, la paraula qui acompanha los signes qu'es ua hont de motivacion per parlar, per cantar... Per presentar ua situacion d'interès per eths, qu'utilizan los gèstes, e ua responsa adaptada de l'adulte que consisteish a repetar sistematicament lo mot associat au signe - un signe qu'apera eth tanben sistematicament la repeticcion d'un mot. L'acquisicion deu lengatge en çò deu nenè qu'utiliza aquesta votz, e que hè necèra e sia arrespectada.

Ac sabètz ?

La comunicacion gestuau qu'es un apèr ric que permet de "teishar" un ligam privilegiat dab un enfant qui ne parla pas enqüèra. Que s'inscriu dens ua demarcha de parentalitat non-violenta e d'arrespècte deu desvolopament de l'enfant. Qu'es donc un apèr practic, aisit e amusant a utilizar en tota circonstancia, a partir de 6-8 mes.

 

Dab los signes, lo vòste enfant que serà capable d'exprimir :

  • sensacions : aver hami o set, qu'es caut, qu'es hred, qu'èi mau, que'm soi blaçat, expressions plan utilas per se har compréner deus adultes.

  • emocions : que t'aimi, que voi un gamanton, que soi triste...

  • besonhs e envejas : béver leit, popar, dromir, minjar ua poma, ua còca, pan, un iaort, etc.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Institut d'Études Occitanes

11 rue Malcousinat

31000 TOULOUSE